Écoute, le vent dans les arbres...



En vélo, au delà du cercle artique

De Kirkegata à Mo I Rana jusqu'à Kirkegata à Tromsø, par la Kystriksveien, les iles Lofoten, Vesterålen, Senja et Kvaløya, 888,88 km en vélo.

Itinéraire suivi de Mo I Rana à Tromsø
Liège 27 juin 2015
Liège Guillemins

Départ en train.

Il est beaucoup trop tard pour encore espérer avoir une place en avion entre Oslo et Mo I Rana qui est un tout petit aéroport. Les places sont tellement rares qu'il faut réserver plus d'un an à l'avance. Donc, il faudra prendre le train pour rejoindre le Nord.

Samedi 27 juin

Pour commencer, train de Liège à Cologne et ensuite train jusqu'à Hambourg.

Dimanche 28 juin

Le matin, train de Hambourg à Copenhague. Là, correspondance dans la minute vers Göteborg.

Lundi 29 juin

Göteborg 29 juin 2015
Nya Allén, Göteborg : panneau d'affichage (situer sur la carte)

Après-midi, train vers Oslo et petite tour dans la ville.

Oslo 29 juin 2015
Bryggegangen, Oslo : les nouveaux quartiers construits sur les quais (situer sur la carte)
Oslo 29 juin 2015
Operagata, Oslo : l'opéra (situer sur la carte)

Et le soir, train de nuit jusqu'à Trondheim.

Mardi 30 juin

Arrivée tôt le matin à Trondheim et directement correspondance avec le train vers Mo I Rana.

En vélo...

Mardi 30 juin

Mardi 30 juin - distance parcourue 66 km - dénivelée 775 m.

Mercredi 1er juillet

Mercredi 1er juillet - distance parcourue 60 km - dénivelée 750 m.
Kilboghamn 1er juillet 2015
Kilboghamn : sur le quai, en attendant le ferry
Ågskardet 1er juillet 2015
Ågskardet : la pluie n'est plus très loin
Ågskardet 1er juillet 2015
Ågskardet : sur le quai, en attendant le ferry

Jeudi 2 juillet

Jeudi 2 juillet - distance parcourue 81 km - dénivelée 700 m.
Vassdalsvik 2 juillet 2015
Vassdalsvik : sur le quai, en attendant le ferry... cela devient une habitude

Vendredi 3 juillet

Vendredi 3 juillet - distance parcourue 62 km - dénivelée 1200 m.

Samedi 4 juillet

Samedi 4 juillet - distance parcourue 34 km - dénivelée 280 m.

Dimanche 5 juillet

Dimanche 5 juillet - distance parcourue 75 km - dénivelée 660 m.
Olenilsøya 5 juillet 2015
Olenilsøya : la plus petite ile des Lofoten?
Flakstadøya 5 juillet 2015
Flakstadøya : le Sundstraumen, petit bras de mer entre Moskenesøya, à l'arrière plan, et Flakstadøya
Flakstadøya 5 juillet 2015
Flakstadøya : la plage à Ramberg
Flakstadøya 5 juillet 2015
Flakstadøya : Flakstadpollen
Flakstadøya 5 juillet 2015
Flakstadøya : Kollfjellet
Vestvågøya 5 juillet 2015
Vestvågøya : petite pause bien méritée peu après le Nappstraumtunnelen - vue vers Flakstadøya
Vestvågøya 5 juillet 2015
Vestvågøya 
Vestvågøya 5 juillet 2015
Vestvågøya : Ramsvika. Au loin Flakstadøya
Vestvågøya 5 juillet 2015
Vestvågøya : Nyheim
Vestvågøya 5 juillet 2015
Vestvågøya : Sennesvik
Vestvågøya 5 juillet 2015
Vestvågøya : Finnstadpollen
Vestvågøya 5 juillet 2015
Vestvågøya : Finnstadpollen
Vestvågøya 5 juillet 2015
Vestvågøya : Storfjord

Lundi 6 juillet

Lundi 6 juillet - distance parcourue 92 km - dénivelée 750 m.
Vestvågøya 6 juillet 2015
Vestvågøya : Storfjord
Vestvågøya 6 juillet 2015
Vestvågøya : Storfjord
Gimsøya 6 juillet 2015
Gimsøya : ce doit être la maison la plus photographiée de toute l'ile
Gimsøya 6 juillet 2015
Gimsøya : tout au bout de l'ile
Gimsøya 6 juillet 2015
Gimsøya : les tourbières
Gimsøya 6 juillet 2015
Gimsøya : les tourbières
Gimsøya 6 juillet 2015
Gimsøya : les tourbières
Gimsøya 6 juillet 2015
Gimsøya : le long de la mer, sous la surveillance d'une mouette sur le toit

Mardi 7 juillet

Mardi 7 juillet - distance parcourue 82 km - dénivelée 600 m.
Austvågøya 7 juillet 2015
Austvågøya : Vestpollen
Austvågøya 7 juillet 2015
Austvågøya : Vestpollen
Austvågøya 7 juillet 2015
Austvågøya : Straumnes
Austvågøya 7 juillet 2015
Austvågøya : Straumnes. Désolé, je ne peux pas vous fournir le parfum des fleurs
Austvågøya 7 juillet 2015
Austvågøya : Straumnes
Austvågøya 7 juillet 2015
Austvågøya : Grunnfør
Austvågøya 7 juillet 2015
Austvågøya : Grunnfør - le bar "Help yourself"
Hadseløya 7 juillet 2015
Sur le ferry entre Austvågøya et Hadseløya : bye bye Lofoten, welcome to Vesterålen

Mercredi 8 juillet

Mercredi 8 juillet - distance parcourue 72 km - dénivelée 680 m.

Jeudi 9 juillet

Jeudi 9 juillet - distance parcourue 71 km - dénivelée 220 m.
Hinnøya 9 juillet 2015
Hinnøya : Reinsnes
Hinnøya 9 juillet 2015
Hinnøya : Holmen
Hinnøya 9 juillet 2015
Hinnøya : Holmen
Hinnøya 9 juillet 2015
Hinnøya : Toften
Andøya 9 juillet 2015
Andøya : Bjørnskinn
Andøya 9 juillet 2015
Andøya : Bø
Andøya 9 juillet 2015
Andøya : Nøss
Andøya 9 juillet 2015
Andøya : Børhella
Andøya 9 juillet 2015
Andøya : Børhella
Andøya 9 juillet 2015
Andøya : Børhella
Andøya 9 et 10 juillet 2015
Andøya : Børhella - à gauche, 23 heures, au milieu, minuit et à droite 1 heure. Le soleil se déplace vers le Nord, mais ne descend pratiquement plus, et après 1 heure, il repartira vers le haut, sans se coucher - Cliquez sur l'image pour agrandir

Vendredi 10 juillet

Vendredi 10 juillet - distance parcourue 47 km - dénivelée 250 m.

Et pour commencer, encore quelques photos du soleil de minuit...

Andøya 10 juillet 2015
Andøya : Børhella, 0 heure 07
Andøya 10 juillet 2015
Andøya : Børhella, 1 heure 02
Andøya 10 juillet 2015
Andøya : Børhella, 1 heure 02
Andøya 10 juillet 2015
Andøya : Bleik
Andøya 10 juillet 2015
Andøya : Andenes, sur le quai, en attendant le ferry
Andøya 10 juillet 2015
Andøya : Andenes, sur le quai, en attendant le ferry
Andøya 10 juillet 2015
Andøya : Andenes, sur le quai, en attendant le ferry
Andøya 10 juillet 2015
Andøya : Andenes, sur le quai, en attendant le ferry

Samedi 11 juillet

Samedi 11 juillet - distance parcourue 39 km - dénivelée 640 m.
Senja 11 juillet 2015
Senja : Bergsbotn
Senja 11 juillet 2015
Senja : Skaland
Senja 11 juillet 2015
Senja : Tungeneset
Senja 11 juillet 2015
Senja : Tungeneset

Dimanche 12 juillet

Dimanche 12 juillet - distance parcourue 28 km - dénivelée 420 m.
Senja 12 juillet 2015
Senja : Ersfjord
Senja 12 juillet 2015
Senja : Fjordbotn

Lundi 13 juillet

Lundi 13 juillet - distance parcourue 72 km - dénivelée 460 m.
Kvaløya 13 juillet 2015
Kvaløya : Sandneshamn
Kvaløya 13 juillet 2015
Kvaløya : Storelva
Kvaløya 13 juillet 2015
Kvaløya : Kattfjordeidet - Cliquez sur l'image pour agrandir

Mardi 14 juillet

Tromsø 14 juillet 2015
Jardin botanique de l'université de Tromsø : pavots bleus de l'Himalaya (Situer sur la carte)
Tromsø 14 juillet 2015
Tromsø : Ishavskatedralen (situer sur la carte)
Tromsø 14 juillet 2015
Tromsø : Ishavskatedralen (situer sur la carte)

Mercredi 15 juillet

Tromsøya 15 juillet 2015
Tromsø : Kvaløyvegen (situer sur la carte)

Retour en bus....

Jeudi 16 juillet

Le train n'arrive pas jusqu'à Tromsø. La gare la plus proche est Narvik... à 250 km de là. Heureusement, un bus relie Tromsø à Narvik 3 fois par jour.

... et en train...

Vendredi 17 juillet

À Narvik, il n'y a que quelques trains par jour vers Kiruna et Luleå, ainsi que un train vers Stockholm. Donc, à midi :-), départ en train de nuit pour Stockholm.

Samedi 18 juillet

Arrivée à Stockholm à 9 heures et là, train jusqu'à Copenhague

København 18 juillet 2015
København : Kalvebod Bølge (situer sur la carte)

Dimanche 19 juillet

Tout d'abord train vers Hambourg, ensuit vers Cologne et finalement Liège.

En pratique...

Le train

Quelques adresses pour consulter les horaires et organiser son voyage
Train + vélo???

Avec un vélo normal, il faut oublier! Ce n'est pas pour rien que j'ai un vélo pliant. Les vélos ne sont pas acceptés sur les plupart des trains à grande vitesse (ICE, Thalys, SJ 2000). En Suède, ils ne sont acceptés pratiquement nulle part. Il reste les trains ordinaires en Allemagne, au Danemark et en Norvège (avec réservation à l'avance au guichet pour ce dernier).

En vélo, difficultés et enquiquinements

Le relief

Il faut savoir que c'est la montagne à la mer. J'ai mis sur les cartes les montées les plus difficiles ou les plus longues, mais il faut bien se dire que cela monte presque partout. Il y a plus de 8000 mètres de dénivelée sur l'ensemble du trajet. La partie entre Mo I Rana et Bodø (4000 mètres de dénivelée sur 300 km), ainsi que Senja (1300 mètres de dénivelée sur 90 km) sont particulièrement difficiles.

Le vent

Le vent peut parfois souffler assez fort, tout particulièrement quand il faut longer les fjords.

Les ponts

Quoi de plus simple qu'un pont? À part que, en Norvège, la plupart des ponts sont prévus pour laisser passer les bateaux et sont donc assez hauts (30 à 40 mètres au-dessus du niveau de la mer), et donc, grosse montée au début, grosse descente en fin.

Les tunnels

Il y a, sur l'ensemble du trajet, une vingtaine de tunnels, depuis quelques dizaines de mètres jusqu'à plus de 3 kilomètres de long. La plupart sont taillés directement dans la roche, sans bétonnage, et donc assez humides, avec un petit fossé en bord de route pour récolter l'eau. Ils sont en principe tous éclairés, même si ce n'est souvent pas terrible. Il vaut cependant mieux avoir un éclairage sur le vélo, ainsi qu'une veste réfléchissante.

Il faut cependant que je vous parle de deux cas particuliers. D'abord le Nappstraumtunnelen, entre Flakstadøya et Vestvågøya : ce tunnel passe sous la mer et est souvent présenté comme terrifiant pour les cyclistes. Il y a même un petit ferry, qui une fois par jour prend les piétons et les vélos de Nusfjord jusqu'à Gravdal, pour éviter le tunnel. Mon avis est que l'on fait beaucoup de cinéma pour faire un peu de commerce. Le tunnel est sec et bien éclairé. Hormis le fait que cela descend fort au début et monte fort à la fin, il ne présente aucune difficulté et est emprunté par des dizaines de cyclistes tous les jours.

Et puis, il y a eu le Skalandtunnelen, sur l'ile de Senja... Ce fut l'aventure. Bien que le tunnel soit en travaux, il était autorisé de le franchir, mais... l'éclairage était coupé sur à peu près 1 km, le revêtement enlevé et le sol super glissant et mouillé. Après avoir glissé deux fois et m'être retrouvé dans le fossé contre la paroi, n'y voyant pratiquement rien avec mon petit éclairage de vélo, j'ai dû continuer à pied en me rangeant contre la paroi quand une voiture passait...

Les automobilistes

Les conducteurs norvégiens sont très respectueux envers les vélos. S'ils doivent faire 500 mètres derrière vous pour dépasser en toute sécurité, et bien ils font 500 mètres... Il faut cependant être plus méfiants vis à vis des mobil homes, surtout ceux avec un F ou un D à l'arrière.

Les ferries

Ce n'est pas "la croisière s'amuse". La plupart sont des ferries utilitaires, avant tout destinés à rendre service à la population. Donc, pas de restaurants, de shops ou autres amusements. Par contre vous y verrez des camions, des tracteurs, des bus...

La plupart des ferries sont exploités par Torghatten Nord. Les horaires et tarifs sont disponibles sur http://www.torghatten-nord.no/english/default.aspx. Pour le ferry Andenes – Gryllefjord, consultez http://www.senjafergene.no/en/andenes-gryllefjorden/.

Les fréquences ne sont pas toujours très élevées, surtout le dimanche. Il faut donc souvent s'armer d'un peu de patience sur le quai...

Logements et magasins

On ne trouve pas des campings ni des magasins à tous les coins de rue. Il est possible de faire plus de 100 km sans rien rencontrer. Donc il faut prendre quelques précautions.

Pour le camping, il est autorisé de planter sa tente pour la nuit un peu partout, du moment que l'on ne s'installe pas sur un terrain cultivé ou clôturé ni à moins de 150 mètres d'une habitation. Il est d'ailleurs possible de trouver des emplacements avec un minimum de commodités : quelques tables, parfois des toilettes et un point d'eau.

Retour à la page "En vélo vers le Nord"

Crédits